La chirurgie de reduction mammaire en Tunisie

Avoir une poitrine de grande taille peut être le rêve de plusieurs femmes qui comptent faire des augmentations mammaires. Mais dans le cas des hypertrophies mammaires, cette situation n’est pas du tout agréable pour certaines femmes souffrant des maux de dos et d’autres problèmes à cause de la taille de leurs poitrines.

La réduction mammaire en Tunisie offre la possibilité de résoudre ce problème d’une façon durable. L’intervention offre une solution durable au problème d’hypertrophie mammaire. En éliminant l’ensemble l’excédent des tissus graisseux et glandulaires, le volume des seins sera réduit de façon permanente.

Comment se déroule la réduction mammaire en Tunisie

Afin d’éviter la mauvaise cicatrisation, il est conseillé d’arrêter de fumer au moins un mois avant l’intervention. Il est aussi important d’arrêter la prise de médicaments ayant un effet sur la circulation sanguine un mois au moins avant l’intervention. Un examen médical avant l’intervention sera mené par votre chirurgien pour déterminer l’état général de santé de la patiente et s’assurer de l’absence de toutes contre-indications.

Il s’agit d’une intervention qui dure deux heures sous anesthésie générale suivi par un séjour de quatre nuits en clinique. Le chirurgien esthetique commence par effectuer deux incisons, comme dans le cas du lifting mammaire, une autour de l’aréole et une autre de l’aréole jusqu’au pli sous le sein. Ceci permettra l’élimination de l’excès du tissu glandulaire.

Veuillez passer votre souris sur l’image pour afficher les transformations

reduction mammaire Tunisie

Ensuite, l’excès de peau est ainsi éliminé et des tubules sous cutanés sont placés pour collecter les secrétions tissulaires. Enfin, les plaies sont suturées et le chirurgien place un pansement en silicone pour assurer une meilleure cicatrisation.

Afin d’éviter la mauvaise cicatrisation, il est conseillé d’arrêter de fumer au moins un mois avant l’intervention. Il est aussi important d’arrêter la prise de médicaments ayant un effet sur la circulation sanguine un mois au moins avant l’intervention. Un examen médical avant l’intervention sera mené par votre chirurgien pour déterminer l’état général de santé de la patiente et s’assurer de l’absence de toutes contre-indications.

Il s’agit d’une intervention qui dure deux heures sous anesthésie générale suivi par un séjour de quatre nuits en clinique. Le chirurgien commence par effectuer deux incisons, comme dans le cas du lifting, une autour de l’aréole et une autre de l’aréole jusqu’au pli sous le sein. Ceci permettra l’élimination de l’excès du tissu glandulaire. Ensuite, l’excès de peau est ainsi éliminé et des tubules sous cutanés sont placés pour collecter les secrétions tissulaires. Enfin, les plaies sont suturées et le chirurgien place un pansement en silicone pour assurer une meilleure cicatrisation.

Les résultats de l'opération

Des douleurs simples peuvent se manifester mais elles sont peu importantes et une prescription d’antalgique simple est suffisante pour les calmer. Les œdèmes au niveau des seins disparaitront au bout d’une à deux semaines.

Après l’intervention, la patiente est invitée à porter un  soutien-gorge spécifique pour assurer une cicatrisation rapide. Les tubules placés sous la peau sont éliminés après trois jours. La réduction mammaire est visible directement après l’intervention, il faut éviter les grandes pertes de poids après l’intervention car ceci peut engendrer le relâchement des seins. Les résultats finals seront en place après six mois.

Il faut éviter les efforts physiques intenses notamment le sport durant les deux mois qui suivent l’intervention. Il faut éviter également de lever des poids lourds durant cette période. Par contre vous pouvez reprendre votre travail après une semaine ainsi que vos activités quotidiennes.